L’usine pilote

L’usine pilote est un prototype sur une plus petite échelle que celle d’une usine commerciale, mais comprenant tous les éléments du processus, ce qui permet d’évaluer et d’optimiser ses performances à un coût inférieur, pouvant effectuer des ajustements techniques et mettre en place des essais avec plus de facilité. Elle comprend les éléments suivants :

+ Cuves d’hydrolyse, où sont hydrolysés les cadavres des animaux et les déchets d’abattoir industriel de porcs (sang cuit, poils, etc.).

+ Usine de biogaz, composée de :

  • Cuve d’homogénéisation, où sont mélangés tous les déchets et sous-produits à l’exception des déchets d’élagage et de bois.
  • Cuve d’hygiénisation, où sont éliminés certains pathogènes et le mélange est chauffé, ce qui améliore la production de biogaz lors des étapes suivantes.
  • Digesteur, où a lieu la fermentation méthanique du mélange provenant de la cuve d’homogénéisation.
  • Bruleur de biogaz.
  • Chaudière à vapeur, chauffée par le bruleur de biogaz.

+ Évaporateur-déshydrateur, qui sèche les digestats pour qu’ils puissent être employés à la fabrication de granulés de CDD.

+ Broyeuse de bois et branches, qui transforme les déchets d’élagage et de jardinage et les déchets de bois en copeaux de 2 cm au plus.

+ Mélangeur, qui combine le digestat déshydratée provenant de l’évaporateur avec les déchets de bois et d’élagage préalablement broyés.

+ Granulateur, qui transforme le produit issu du mélangeur en combustible CDR sous la forme de granulés utilisables dans la chaudière à biomasse.

+ Chaudière à biomasse, où sont brûlés les granulés pour produire de la chaleur sous deux formes : eau chaude et vapeur, qui sont transférées à l’évaporateur-déshydrateur et au granulateur (les deux grands consommateurs de ce type d’énergie dans l’usine).

L’usine pilote va traiter un total d’environ 36 400 kg/an de déchets et sous-produits, ce qui ne représente que 0,002 % de la masse totale estimée produite annuellement dans la ville de Lorca (Murcie, Espagne). Son application à l’échelle industrielle permettrait le traitement de tous les sous-produits et déchets de ce type produits dans la commune, plus de 18 000 tonnes par an.

Chiffres

Dernières infos

« Agrosfera » met Metabioresor en avant comme exemple de la recherche dans le secteur primaire

Le programme de la chaîne La 2 a diffusé ce samedi 21 novembre 2015 un grand reportage sur ce projet…

« Agrosfera » met Metabioresor en avant comme exemple de la recherche en agriculture

Le programme de la chaîne La 2 diffuse ce samedi 14 novembre 2015 un grand reportage sur ce projet conduit…