Metabioresor est un projet cofinancé par le programme LIFE+ de l’Union européenne (appel 2008) et la Communauté autonome de la Région de Murcie. Il vise à résoudre les problèmes environnementaux et économiques provoqués par l’élimination des sous-produits et déchets de l’élevage (lisier de porc, déchets d’abattoir…) et certains sous-produits et déchets municipaux non recyclables.

Pour ce faire, on cherche à les valoriser en les transformant en matière première pour la production d’énergie, à travers un processus qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. De plus, le processus aspire à devenir une source de revenu pour les administrations locales ou régionales, les grandes exploitations d’élevage, les coopératives et les associations d’éleveurs ou agriculteurs et les gestionnaires de déchets.

L’activité principale du projet consiste à mettre au point un nouveau système industriel intégrant divers processus physico-chimiques : hydrolyse de différents sous-produits organiques, fermentation méthanique, récupération des digestats et combustion de biomasse. Tous ces processus sont intégrés dans une usine pilote capable de traiter différents types de déchets et sous-produits.
Le projet fera également un important effort de diffusion des technologies et procédés du projet, afin de faciliter leur adoption dans d’autres régions.

Par ses actions, le projet Metabioresor vise à démontrer la faisabilité de ce processus et faire les ajustements techniques et économiques nécessaires dans ses différentes phases, posant les bases de la construction d’une usine à grande échelle. Une telle usine pourrait, par exemple, être utilisée par les municipalités, les coopératives et les grandes exploitations porcines pour la gestion des déchets et des sous-produits, en rentabilisant l’investissement grâce à l’énergie produite, tout en résolvant un problème environnemental.

Le projet avait initialement une durée de 4 ans, mais a été prolongé. Il a démarré le 1er juin 2010 et durera jusqu’au 31 décembre 2015. Le chef de file du projet est l’IMIDA (Institut de Recherche et Développement Agraire et Alimentaire de Murcie – Espagne), avec la participation, en tant que partenaires espagnols, de la Municipalité de Lorca, la coopérative ALIA et l’Université Polytechnique de Carthagène, et du côté français, de l’INAPORC (Interprofession nationale porcine) et de l’ IFIP (Institut du porc).

Dernières infos

contact

Si vous souhaitez nous contacter, renseignez s’il vous plaît vos coordonnées et nous vous répondrons dès que possible :

captcha